Dermographie

Définition :

De « dermo » = peau et « graphie » = écriture, le terme signifie « écrire sur la peau ». La technique consiste à faire pénétrer des pigments dans la peau à l’aide d’une aiguille selon le principe du tatouage dans le but d’embellir, de corriger, de masquer ou de reconstruire.

Pratiquer la dermographie médicale nécessite connaissances techniques et don artistique.
Mais seules les années d’expérience et de pratique apportent la compétence.
En effet, seul un praticien aguerri saura voir les détails pour corriger un visage, saura choisir les pigments en fonction du type de peau et des désirs de la personnee, quelque soit la prestation (sourcils, lèvres, yeux, etc.)  tout en maîtrisant la précision du geste.
Cet acte relativement simple est délicat car le résultat est durable et n’autorise aucun droit à l’erreur.
S’adresser à un médecin permet de bénéficier d’une éventuelle anesthésie locale pour les actes les plus douloureux, mais aussi d’avoir une garantie de sécurité.

Qualités requises pour la pratique de cet art :

  • Connaissances médicales : peau, contre-indications, asepsie, anesthésie.
  • Connaissances esthétiques : les « canons » esthétiques, visagisme.
  • Sens artistique, goût pour le dessin et la couleur.
  • Patience, précision, rigueur, calme et douceur.
  • Psychologie du patient, sens de l’écoute.
  • Éthique et déontologie.

Comments are closed.